TIM GROGAN

« En tant que patrouilleurs des pistes, on travaille avec un groupe de personnes dans des situations parfois très intenses. C'est un peu comme une famille – on dit parfois que c'est une grande famille dysfonctionnelle - mais elle fonctionne.

Si ça s’appelle la patrouille des pistes, c'est pour une raison. C'est ce qui fait que je reviens tous les jours, parce que j'adore skier. »

-GoGo